Click here for menu Menu design element

Un monde de possibilités à votre portée.

Article
Maximiser la croissance des entreprises avec l’écosystème d’innovation

le 19 octobre 2020

Maximiser la croissance des entreprises avec l’écosystème d’innovation

Diffuser la page Diffuser
Article
Decorative image

Ça prend un village pour réussir en affaires. Outre les créateurs, concepteurs et fabricants, un nombre incalculable de personnes pavent la voie à la commercialisation. Et que les innovateurs le sachent ou non, les normes et les évaluations de la conformité jouent un rôle déterminant dans leur réussite ou leur échec.

Depuis 50 ans, le Conseil canadien des normes (CCN) fait partie de ce village et soutient les entreprises canadiennes par la normalisation. La collaboration et les partenariats qui en découlent sont d’ailleurs la pierre d’assise de l’Initiative d’innovation. Lancée en 2017, cette dernière propose aux innovateurs des stratégies de normalisation complètes qui facilitent la commercialisation de leurs technologies et leur participation à l’élaboration des normes façonnant leur marché.

L’initiative marque un changement dans la façon dont le CCN accompagne les entreprises de l’écosystème d’innovation. Plutôt que de répondre à leurs besoins de façon ponctuelle, nous agissons en amont en allant directement vers elles. Les liens créés avec divers programmes et carrefours névralgiques, comme le Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI) du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), le Carrefour de la croissance propre, Technologies du développement durable Canada (TDDC), le Service de croissance accélérée, l’Office de la propriété intellectuelle du Canada (OPIC), Innovation Canada et plusieurs autres, ont concouru à l’émergence de champions de la normalisation. Nos partenaires aiguillent en effet près de la moitié des innovateurs qui participent à notre initiative.

L’Initiative d’innovation nous a permis d’échanger avec plus de 250 petites ou moyennes entreprises (PME) canadiennes à propos de leurs défis particuliers et de les aider à s’y retrouver dans le réseau de normalisation. Parfois, la solution aux problèmes sera d’utiliser des normes existantes ou de se tourner vers d’autres partenaires du réseau, comme des organismes de réglementation, d’élaboration de normes ou de certification. Par exemple, WindTrans Systems Ltd., une PME canadienne ayant conçu une pompe révolutionnaire à haut débit et à faible vitesse pour répondre aux catastrophes naturelles ou d’origine humaine, ne pouvait passer à l’étape de commercialisation sans certification. « En modifiant la norme concernée, nous avons pu obtenir la certification, et ainsi insuffler à nos acheteurs la confiance qui leur manquait pour acheter notre produit », explique Andrew Massé, directeur général de WindTrans.

Souvent, nous collaborons avec les innovateurs et le réseau de normalisation afin de trouver de nouvelles solutions pour faciliter les avancées technologiques, le leadership et l’adoption du marché. Des innovateurs, comme le World Council on City Data (WCCD), reçoivent des conseils et un soutien financier pour prendre la tête d’activités d’élaboration de normes en vue d’influencer celles qui contribueront à protéger leurs intérêts, mieux tirer profit de leur propriété intellectuelle et rester concurrentiels sur les marchés étrangers. « Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre des normes nous a permis d’asseoir la réputation mondiale du WCCD en tant qu’organisme incontournable pour favoriser l’adoption de données municipales normalisées, et ainsi concevoir des villes plus intelligentes, plus résilientes et plus durables au Canada comme partout dans le monde », souligne Patricia McCarney, présidente-directrice générale du WCCD. Ces stratégies de normalisation ont aidé les entreprises à surmonter certains de leurs plus grands obstacles commerciaux, comme la nécessité d’assurer la santé et la sécurité, de veiller à la compatibilité, d’améliorer la confiance de la clientèle, de garantir l’accès au marché et de stimuler la concurrence. La mise en œuvre de stratégies permet aux innovateurs de mettre leurs produits ou services sur le marché afin de livrer concurrence aux échelles nationale et internationale, voire de devenir des chefs de file mondiaux dans leur domaine.

Nous nouons des partenariats avec les administrations publiques, les instituts de recherche, les entreprises et les secteurs clés afin de définir les domaines d’expertise du Canada et d’encourager l’élaboration de normes et de solutions d’évaluation de la conformité pertinentes qui consolideront notre rang de leader mondial. Par exemple, grâce à notre Initiative d’innovation, nous avons déjà amené près de 50 experts canadiens à intégrer des comités techniques internationaux de secteurs porteurs, comme l’intelligence artificielle, la gestion des données et le cannabis.

Depuis le lancement de l’Initiative, nous avons élargi notre démarche afin que le Canada – et les innovateurs canadiens – puisse profiter des possibilités offertes, dans un monde qui évolue rapidement. Nous ne nous contentons pas de proposer des stratégies de normalisation à chaque créateur ou entreprise, mais tentons de trouver des façons de généraliser l’incidence de la normalisation à l’ensemble des secteurs. Par exemple, nous animons le Collectif canadien de normalisation en matière de gouvernance des données, un groupe d’experts qui cherche à trouver des solutions pour l’élaboration de normes et l’évaluation de la conformité et à déterminer les aspects à améliorer, dans un secteur en pleine évolution.

S’il nous est impossible de savoir quelles nouvelles technologies ou idées l’avenir nous réserve, nous pouvons du moins veiller à ce qu’une structure, des gens et des systèmes soient en place pour que le Canada et les innovateurs canadiens puissent profiter des possibilités qui en découleront et maximiser leurs chances de succès. Nous continuerons certainement à jouer notre rôle dans le village pour y arriver.

Mots clés :